Retour à l'accueil Chrétiens du Plateau de Saclay







Scientifiques chrétiens

Le plateau de Saclay, en plein développement, est un pôle d'activités gravitant autour de l'enseignement et de la recherche dans des domaines scientifiques et technologiques. Nous avons donc ouvert cette page pour donner la parole à des scientifiques chrétiens.

Citons en tout premier lieu l'association Foi et Culture Scientifique, qui est organise des conférences à Gif-ru-Yvette et publie la revue Connaître.

Si vous voulez vous exprimer, n'hésitez pas à nous contacter.




APPROCHE DES RAPPORTS SCIENCE ET FOI

Studium de l’Abbaye de Sept-Fons - 2012

par

Jean-Michel OLIVEREAU
Neurobiologiste
Professeur honoraire à l’Institut de Psychologie de l’Université Paris Descartes
Ex-catéchète auprès des classes de Maths. sup. de Stanislas pendant 11 ans
Enseignant au Studium de l’Abbaye N-D de Sept-Fons


Le Studium de L’abbaye de Sept-Fons s’adresse à une trentaine de moines et de novices (certains venus de loin). Il permet d’accéder au Baccalauréat de Théologie. Deux des années d’études comportent une approche des rapports science et foi. Leur intérêt pour cette approche est flagrant.
Abbaye de Sept-Fons

Cours n°1 : ÉPISTÉMOLOGIE

Comment intégrer Foi et Science dans un regard cohérent

Il est important d’intégrer Foi et Science en un regard cohérent. Le choix d’une dichotomie complète est intenable. Il ne saurait être question de vouloir prouver Dieu, et encore moins le contenu de la foi, à l’aide de la science. Il est en revanche tout à fait possible de démontrer la totale légitimité des positions spiritualistes.

Il n’y a pas,  comme les athées (le plus souvent anti-théistes) voudraient nous le faire croire (et comme certains chrétiens finissent par le penser) d’un côté des "savants rationnels" ne disant que des vérités fruits d’une science omnipotente, et de l’autre, des croyants minés par des absurdités désuètes et ne pouvant prétendre à quelque discours scientifique sur le Monde qu’à condition de censurer leur foi, voire d’en prendre le contre-pied.


Texte en PDF



Cours n°2 : MATHÉMATIQUES et PHYSIQUE

Les mathématiques, au-delà de l’aridité du calcul, constituent un monde captivant que nous explorons bien plus que nous ne l’inventons. Subtilement il nous apporte la preuve que nous ne saurons jamais tout et que certaines vérités indémontrables ne peuvent qu’être crues. Son intimité avec le tissu du monde physique est inexplicable et celle avec la beauté est encore plus mystérieuse.

La physique quantique déborde du mystérieux pour nous confronter à l’impensable et pulvérise notre vieux "bon sens". Cette incitation à l’acceptation du mystérieux nous conduit à une certaine humilité sans être pour autant humiliante vu notre capacité croissante à découvrir des horizons insoupçonnables, dont certains ont une évidente portée métaphysique.


Texte en PDF


Cours n°3 : COSMOLOGIE

La quête des racines de notre histoire fonde notre intérêt pour l’univers qui nous porte et qui ne cesse de nous abreuver d’inattendus somptueux. Nous nous sentions perdus dans ce "berceau" trop vaste, et voici qu’il nous apparaît comme "fait sur mesure". Ce cosmos témoigne parfois explicitement d’un Sens sous jacent, au point que les cosmologistes ne savent plus quelle argutie inventer pour le banaliser. Les modèles les plus délirants, les plus invérifiables se succèdent pour essayer de conjurer ce qui ressemble parfois trop au fruit d’une création.

Ici encore la physique cède le pas à la métaphysique. Le poids du non-dit, voire d’un antithéisme indicible, sur la cosmologie actuelle est conséquent, mais curieusement, cette forme de "concordisme" n’est que bien rarement exposée et dénoncée.


Texte en PDF




 Coeur Immaculé de Marie, modèle pour les scientifiques

Coeur Immaculé de Marie
"Marie retenait tous ces événements et les méditait dans son coeur" (Luc 2,19)

 "Heureux l'homme qui médite sur la sagesse et qui raisonne avec intelligence, qui réfléchit dans son cœur sur les voies de la sagesse et qui s'applique à ses secrets." (Si 14, 20).