Retour à l'accueil Chrétiens du Plateau de Saclay

Maison d'Eglise du Plateau de Saclay

Le Diocèse d'Evry a mis en place un groupe de travail qui réfléchit à  un projet de Maison d'Eglise sur le Plateau de Saclay. Les buts recherchés sont décrits ici.



NOUVEAU : La future Maison d'Eglise a miantenant un nom, c'est le

Centre Teilhard de Chardin
(plus de détails)



Missions

A. Raison d’être

Cette « Maison » est un site reconnaissable sur le Plateau par son clocher; c’est le cœur d’où bat l’impulsion évangélique. Elle couvre plusieurs fonctions:

1. Formation humaine et chrétienne 

La Maison d’Eglise est identifiée comme un lieu de formation pour tous : conférences, enseignements du soir, forums. Ce pôle de formation est mis en place et administré par un ou plusieurs enseignants-chercheurs experts de l’Institut catholique , en lien avec les aumôneries étudiantes et d’autres instituts académiques (Centre Sèvres, Bernardins, Franciscains…) et des réseaux (« Blaise Pascal »…).

Certaines des formations sont diplômantes. 


2. Accueil et Rencontre

La maison est un pôle d’accueil et de rencontre, en particulier pour l’étranger, dans les dimensions  humaine, culturelle et spirituelle.

Elle est le siège d’un foyer pour des étudiants désireux de vivre un approfondissement spirituel en parallèle de leurs études. 


3. Rassemblement, Recueillement, Accompagnement spirituel 

La Maison dispose d’une église d’usage modulable pour la prière et les célébrations : office quotidien autour des résidents, eucharistie, mais aussi plus grands rassemblements.

Une communauté religieuse résidente, constituée des aumôniers de grandes écoles, offre un accompagnement spirituel.

La Maison d’Eglise fait donc un peu office de « paroisse de semaine ».    


B. Le cœur de la Maison

Lieu de passage pour beaucoup, la Maison est aussi un lieu de vie. Le site pourrait abriter   
 

1. Un foyer d’étudiants 

qui abrite d’abord une dizaine puis une vingtaine d’étudiants chrétiens (université et grandes écoles, français et étrangers). Ils ont choisi ce lieu pour son projet de vie et pour la plus-value spirituelle et intellectuelle que peuvent apporter la communauté présente et le centre de formation ( partages interdisciplinaires, séminaires de sciences humaines, formation chrétienne, etc…). On s’efforce de jouer à fond, en chrétiens, l’intuition maîtresse du Plateau de Saclay, le « triangle des savoirs ». Ce que vivent les résidents du foyer, ils en font profiter leurs camarades d’études: la maison est ouverte.

La « Maison d’Eglise » est le pôle central de l’aumônerie étudiante, où s’organise la synergie entre les aumôneries des écoles ou universités, sans que disparaissent pour autant les communautés locales.

 

2. Une communauté religieuse ou une fraternité de prêtres

Son positionnement est à trouver : elle n’assume pas nécessairement « toute » la pastorale du Plateau.  Elle apporte son aide aux paroisses alentour. Son effort vise plus spécifiquement les étudiants et chercheurs, avec le foyer  pour point d’appui. Elle travaille avec d’autres. On peut imaginer par exemple que réside également sur place un prêtre « scientifique » à la retraite, heureux de continuer un service auprès du monde de la recherche. La présence d’un famille peut aussi être envisagée. 


Voir aussi l'article paru dans le journal La Croix le 7/3/2011 :
"L'Eglise veut s'élargir au Grand Paris"


Dernières avancées du projet

Bouclage du dossier

Un comité comportant notamment Mgr Dubost, évêque d'Evry,le Secrétaire Général des Chantiers du Cardinal, et l'architecte Jean-Marie Dutilleul, s'est réuni plusieurs fois au cours de l'été 2011 pour finaliser le dossier.

Pourquoi le nom, Teilhard de Chardin ?  Parce que cet homme a été un jésuite théologien et grand scientifique, ayant une reconnaissance particulière des chinois, et enfin grand voyageur.

Les Chantiers du Cardinal ont retenu huit projets phares en région Parisienne :  une nouvelle église à Montigny-les-Cormeilles (95), le Centre Jean XXIII (maison des familles) au Chesnay (78), le Centre Ozanam à Paris 17e, une Maison d'Eglise à La-Plaine-St-Denis (93), un centre ecclésial à Val d'Europe (77), l'Espace Saint-François-de-Sales à Boulogne-Billancourt (92), le déplacement de la cathédrale Notre-Dame à Créteil (94), et le Centre Teolhard de Chardin du Plateau de Saclay (91) dont il est question ici.

Pour la formation qui sera dispensée au Centre Teilhard de Chardin, les discussions avec l'Institut Catholique de Paris ont avancé. l y aura un enseigneme,nt de 3e cycle d'éthique des sciences. Des partenariats avec d'autres écoles ou universités comme HEC (présent sur le plateau) sont  aussi
envidsagés. I

Liens où on parle du projet

Annonce du Cnetre de Saclay sur le site de l'association Teilhard de Chardin :
http://www.teilhard.eu/accueil/annonces/256-creation-centre-spirituel-teilhard-de-chardin

La Croix :
http://www.la-croix.com/Religion/Urbi-Orbi/France/Les-huit-dioceses-d-Ile-de-France-s-unissent-pour-construire-des-eglises-_NP_-2011-11-29-741539


Les 80 ans des Chantiers du Cardinal; 8 projets :
http://www.narthex.fr/actualites/les-chantiers-du-cardinal-ont-80-ans-et-beaucoup-de-projets-d2019avenir

et sur le Site de la Conférence des Evêques de France :
http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/actualites/le-grand-paris-de-l-eglise-avec-les-chantiers-du-cardinal-13127.html

et sur le Sur le site du Pèlerin :
http://www.pelerin.info/Histoire-Patrimoine/Concours-Un-patrimoine-pour-demain/Pour-ses-80-ans-les-Chantiers-du-Cardinal-lancent-un-nouveau-prix-d-art-sacre-avec-Pelerin